Psychologie du sport & Préparation mentale :

En apprendre plus


La psychologie du sport :
La psychologie du sport est une science, relativement récente (~1970), qui étudie les comportements des êtres humains dans un contexte sportif.
Elle est enseignée dans les Universités du Sport (STAPS) et occupe une place de plus en plus importante dans le monde compétitif.
La préparation mentale :
La préparation mentale correspond au domaine appliqué de la psychologie du sport. Son but est le développement personnel de l'individu par l'optimisation de ses ressources psychologiques. Il s'agit de lui apporter des moyens concréts d'amélioration de ses aptitudes mentales (gestion de la concentration, confiance en soi...) sous forme d'entraînement cognitif régulier (visualisation, relaxation...) afin qu'il atteigne sa "zone optimale de performance". Ainsi, l'athlète en se connaissant mieux pourra gérer ses émotions (stress, impulsivité...) et faire face différemment aux enjeux qu'il rencontre.
Toute personne peut consulter un psychologue du sport lorsqu'elle en ressent le besoin ou rencontre une problématique qui semble se répeter ou s'installer. Le psychologue est un professionnel de santé qui offre un lieu d'écoute confidentiel, pour ceux qui souhaitent :
  • Dépasser un blocage ou des difficultés liées à leur pratique (contre-performances répétitives, blessure..) ou à leur vie personnelle (mal-être...).
  • Se préparer psychologiquement aux compétitions (gestion du stress...).
  • Gerer un double projet (scolarité et sport ; profession et sport) ou réussir leur reconversion.
  • Réaliser leur bilan psychologique pour l'accès aux filières du haut niveau.
  • Obtenir des conseils ou se former aux approches psychologiques de la performance.

Les consultations pour mineurs, nécessitent une autorisation parentale (rep. légale).

Séances individuelles (en cabinet) :
Les consultations s'effectuent uniquement sur rendez-vous.
Elles ont une durée de 45 min. Leurs fréquences sont définies selon vos possibilités.
Nous discuterons de votre problématique au premier R.D.V afin de co-construire votre accompagnement.
Le travail s'arrête quand vous le désirez.
Séances collectives :
Les modalités d'organisations sont définies avec le staff en fonction des disponibilités du groupe. Je me déplace dans vos locaux.
J'utilise les méthodes, valides, issus des sciences du sport, de la psychologie clinique, cognitive et sociale que j'adapte et personnalise en fonction de la demande, de la situation et des objectifs.

A titre d'exemple, en voici quelques unes :
  • Les entretiens individuels ou collectifs : ils permettent de mieux se comprendre pour dépasser des blocages ou difficultés (souvent passagères).
  • Les techniques mentales (visualisation, stratégie des buts...) et les techniques corporelles (relaxation de jacobson...) : Elles offrent des moyens concrets d'aide à la gestion du stress, de la motivation, de la concentration, de la combativité...
  • les médiations groupales : Le photolangage®, vidéolangage ou les jeux de rôle pour travailler l'esprit d'équipe, libérer la parole...
  • Les bilans psychologiques si nécessaires ou demandés.
  • Les ateliers de réflexions pour les entraîneurs : Ils visent à aider les entraîneurs à perfectionner leurs méthodes de coaching.
  • Les conférences-débats pour aborder les thématiques de votre choix avec les sportifs, familles, staff ...(ex: Place des parents, le dopage, les violences, la santé...)

Le psychologue du sport est avant tout un Psychologue (BAC+5) formé dans les universités de psychologie et qui s'est ensuite spécialisé (formation continue) aux activités physiques et sportives. Le titre de psychologue est protégé par la Loi (N°85-772 du 25 juillet 1985 , code de santé), Bien que compétent il n'en est rien pour l'appellation de "préparateur mental", "coach"...

Pour les étudiants en psychologie, il est préférable d'obtenir le titre de psychologue puis de réaliser des formations complémentaires concernant le milieu sportif (D.U  S.T.A.P.S ; sophrologie...).

Pour les étudiants S.T.A.P.S, il est important qu'ils approfondissent leurs connaissances en psychologie clinique. Il faudra aussi prévoir une profession principale car la spécialisation pour le sport est rarement une activité à plein temps.

Accréditation
Dans un souci de clarifier le statut de l’intervenant en psychologie du sport, la société française de psychologie du sport (SFPS) a établi un système d’accréditation.

Vous n'avez pas trouvé de réponses à vos questions...


Posez vos questions ici et je vous répondrai le plus rapidement possible.

Formulaire :
Loi du 20.06.18 (RGPD): Vos données ne servent qu'au traitement de votre demande. Elles ne sont jamais communiquées à un tiers.
Quel est le résultat de