lyon
Préparation mentale

avec un psychologue du sport

- Accompagner le sportif -

Je vous présente, sur cette page, mon travail de psychologue du sport en préparation mentale auprès des athlètes (de 15 à 99 ans), de toutes disciplines et de tous niveaux.
Vous pourrez également tester en ligne (QCM) votre niveau de stress compétitif et de confiance en vous.

Reportage Arte:
" Dans la têtes des champions " (53 ') - 94%.

Voici un reportage pour comprendre l'utilisation de la préparation mentale par l'élite.
A regarder sans hésiter.

Voir la video

Comme indiqué dans ce reportage Arte, aujourd'hui, l'élite sportive intégre la préparation mentale à leur plan d'entaînement. En effet, les compétiteurs sont plongés dans un environnement stressant, anxiogène, car leur pratique repose sur une logique de réussite.

La préparation mentale prend en compte cette dimension psychologique pour apporter aux sportifs les moyens complémentaires pour renforcer leur équilibre émotionnel (gestion du stress, confiance en Soi...).

La préparation mentale s’inscrit dans un objectif uniquement sportif, à la différence d'une prise en charge psychologique de réathlétisation.
Elle vise le développement personnel de l'individu par l'optimisation de ses capacités psychologiques existantes pour atteidre son meilleur niveau. Il s'agit de lui apporter des moyens complémentaires d'amélioration de ses propres aptitudes (concentration, confiance en soi...) sous forme d'entraînement cognitif régulier (La répétition régulière permet l'apprentissage de bonnes habitudes qui soulagent l'esprit et libére du temps), afin qu'il atteigne sa "zone optimale de performance". Ainsi, l'athlète en se connaissant mieux pourra gérer ses émotions (stress...) et faire face différemment aux enjeux qu'il rencontre.
> La préparation mentale permet de réguler uniquement des problèmatiques psychologiques légères et d'améliorer les habiletés mentales.
> Voir les différentes habiletés mentales travaillées en préparation mentale, IcI.
> Voir les différents troubles psychologiques chez les compétiteurs IcI.
> Testez votre état psychologique avec ces tests QCM (gratuits, anonymes et sans inscritption) IcI.

    A tout moment.
  • - Lorsque vous rencontrez une problématique qui vous déstabilise ou qui se répéte (contre-performances régulières, confiance en soi, stress ...).
  • - Lorsque vous souhaitez travailler avec un professionnel de la santé, de la psychologie et du sport.

> Quelles méthodes employez-vous ?
J'utilise les méthodes issues des sciences du sport, de la psychologie clinique, cognitive et sociale que j'adapte et personnalise en fonction de votre demande, de votre situation et de vos objectifs.
    A titre d'exemple, en voici quelques unes :
  • - Les entretiens clinique pour vous aider à prendre du recul, analyser et libérer vos blocages.
  • - Les techniques psychocorporelles: ( cohérence cardiaque , relaxation, etc ) pour mieux gérer vos émotions, le stress...
  • - Les techniques psychocognitives: ( imagerie mentale, discours interne, etc ) pour mieux vous (re)concentrer, avoir confiance en vous...
  • - L'hypnose Ericksonienne : pour ancrer des mécanismes bénéfiques aux performances.

    1. Généralités :
    - Les séances sont des entretiens en face à face qui vise la mise en place de nouvelles solutions concrétes.
  • - Je pratique la préparation mentale individuelle sur RDV en cabinet ou en téléconsultation.
  • - La séance dure 45min à 1H.
  • - La fréquence des séances est définie ensemble, selon vos disponibilités (agenda et financières) lors du premier entretien.
  • - Il m'est très difficile de vous donner un nombre précis de séances, car chaque situation est unique. Généralement le travail se fait sur 4 à 10 séances par saison, mais cela dépendant de la demande, des personnes...
  • - Un accompagnement ou une préparation au long court est également possible - avec ou sans suivi à distance.
  • - Tenu au secret professionnel, je peux néanmoins me mettre en lien avec votre staff (technique et/ou médical) si vous le souhaitiez.
  • - Je me déplace sur le terrain, uniquement, pour le travail avec les organisations sportives.
  • 2. Organisation des séances :
    Le travail s’opère de manière différente, selon la situation dans laquelle vous vous trouvez.
  • La préparation mentale est singuliére à chaque personne, elle ne peut qu'être personnalisée pour que vous puissiez devenir, ensuite, autonome.
  • Vous pouvez arréter ce travail à tout moment (en me prévenant).
  • A/ Premier entretien :
    - Il nous permet de faire connaissance, d'aborder votre projet sportif, votre problématique puis d'envisager les modalités du travail.
  • - Il ne vous engage pas.
  • B/ Etape d'évaluation :
  • - Nous aborderons vos difficultés pour co-construire les objectifs de travail ensemble.
  • - Nous effectuons un bilan psycho-sportif de vos "habiletés mentales" avec des questionnaires spécifiques.
  • C/ Etape de préparation psychologique personnalisée:
    1. Entraînement mental (générale ou spécifique) : Nous travaillerons sur les aptitudes recherchées en vue d'un apprentissage de techniques mentales (de base ou perfectionnées).
    2. Préparation mentale à la compétition (avant, pendant, après) : Nous intégrerons les techniques mentales aux entraînements puis aux compétitions.
    D/ Etape de bilan intermédiaire ou final :
    - Evaluation de vos progrès sur la base de critères déterminés.

> Tarif et remboursement :
Des mutuelles, fédérations ou assurances remboursent les consutlations des psychologues du sport (contactez vos prestataires).
Consultez le tarif ICI.
* Je ne pratique pas de forfait tarifaire individuel par déontologie professionnelle pour vous laissez libre.



Pour aller plus loins...


Je vous présente briévement les principales catégories d'habiletés sportives que l'on peut travailler avec la préparation mentale.
    A/ Habilités de base :
    Elles sont le socle sur lesquelles reposent les deux autres types de facultés mentales (habilités cognitives et habilités psychosomatiques).
    - La confiance en Soi : Savoir croire en soi, en ses capacités pour relever des défis >
  • - L'estime de Soi : Connaitre sa valeur personnelle >
  • - La motivation : Savoir identifier ses désirs qui poussent à s'investir dans une tâche>
  • - L'auto-analyse : Savoir analyser de façon construite sa prestation>
  • - La gestion positive de l'échec : Savoir analyser une contre-performance de façon constructive>
  • B/ Habilités cognitives :
    Elles permettent la régulation des processus de réflexion et de pensée.
    - La concentration : Savoir focaliser son attention sur une tâche sans être distrait par des stimuli non appropriés >
  • - La planification des objectifs : Savoir identifier et hiérarchiser des buts à atteindre à court, moyen ou long terme pour gérer la concentration et l'anxiété >
  • - Le dialogue interne : Savoir gérer le discours que l’on se tient mentalement avec soi-même >
  • D/ Habiletés psychosomatiques :
    Elles permettent la régulation du niveau d’énergie mobilisé par le sportif, comme le niveau de Stress, de peur...
    - La relaxation : Savoir réduire l'énergie, le rythme cardiaque pour gérer l’anxiété > Voir la vidéo de cohérence cardiaque.
  • - L'activation : Savoir augmenter l’énergie pour développer la motivation, ou la combativité >

Livres de préparation mentale recommandés

Jo était venu en consultation pour une "peur de la blessure" récurente. L'analyse introspective avait révélé qu'il craignait symboliquement de se sentir physiquement vulnérable (veillir). La symtômatologie, identifiée par le bilan psycho-sportif des habiletés mentales, se manifestait sur le terrain par une concentration fragile. Cette attention flotante (éparpillement) plutôt que sélective n'était pas toujours en adéquation avec la compétition. Le stress pré-compétitif lui faisait perdre sa concentration en début de match et il semblait très anxieux la veille (dialogue interne trop négatif).
Après une analyse de ses réelles capacités, en match, par le passé (rétablissant la confiance en Soi) - et le respect strict de ses soins médicaux - il a pu "patienter" durant sa convalescence en travaillant de nouvelles stratégies adaptatives. Le travail (de 3 mois soit 7 séances) a porté - principalement - sur l'image de Soi et la mise en place d'exercices de pleine conscience de son dialogue interne, puis de visualisation mentale pour entraîner Jo à rester focalisé dans le "moment présent", de manière à pouvoir rester centré sur les aspects importants du match (son placement, ses coups, la balle...). Aujourd'hui, il poursuit sa carrière en étant "mieux dans sa tête et mieux dans son corps".


  • Je suis psychologue du sport. Si vous souhaitiez aller plus loin dans votre prépatation mentale ou effectuer un bilan de vos habiletés mentales sportives, vous pouvez me contacter pour prendre RDV (en cabinet ou téléconsultation). Je suis là pour vous aider.
92% des lecteurs ont trouvé cet article utile.
et vous ?